Restez Connecté:

Un spectacle incroyable

dimanche, déc. 30, 2012


Le Palais des Sports affichait complet pour la troisième fois de la saison et pour la deuxième fois cela coïncidait avec la venue des Remparts de Québec. Plusieurs joueurs manquaient à l’appel des deux côtés en raison des compétitions internationales du temps des fêtes. Grigorenko, Sorensen et MacIntyre n’arboraient pas le chandail rouge alors que Daniel Audette, Vincent Deslauriers, Carl Neill et Jonathan Deschamps n’était pas sur l’alignement de Judes Vallée. Les nombreux blessés n’ont pas empêché les deux équipes d’offrir tout un spectacle aux 4 005 spectateurs entassés dans un Palais des Sports survolté.


La première période a gardé les amateurs sur le bout de leur siège avec pas moins de 5 buts marqués. Jason Houde a ouvert la marque avec un tir frappé du cercle des mises en jeu, mais le Phoenix a immédiatement répliqué par l'entremise d'Alexandre Comtois et d’Alex Hazlehurst pour prendre les devants 2 à 1. Il ne fallait pas compter les hommes de Patrick Roy pour battus alors qu'ils ont repris les devants grâce à des buts de Frédéric Bergeron et Anthony Duclair. Le portier des Remparts a été particulièrement brillant sur un 5 contre 3 de plus d’une minute empêchant le Phoenix de reprendre l’avance en milieu de période.


Le Phoenix a réduit l'écart en début de deuxième sur le 10e de la saison de Michael McNamee. Les deux équipes ont ensuite resserré la défensive, mais Jacob s'est occupé de la portion spectacle avec 11 arrêts dont plusieurs très spectaculaires. En tout, le cerbère sherbrookois a réalisé 45 arrêts en route vers l’une de ses bonnes prestations de la saison.


La troisième n’a pas échappé à la règle en nous présentant du jeu enlevant. McNamee a ouvert la machine avec son deuxième du match pour donner les devants au Phoenix. Les Remparts ont répliqué avec deux buts rapides pour refroidir l’ambiance survoltée du Palais des Sports, mais Simon Desbiens s’est chargé de remettre tout le monde à la case départ en profitant d’un long retour accordé par Zachary Fortin suite à un plomb de J-C Laflamme. C’était 5 à 5 après les 60 minutes réglementaires.


La prolongation n’a pas fait de maître et la Zamboni a dû refaire la glace pour une séance de tirs de barrage qui s’est avérée historique. Pas moins de 13 rondes ont été nécessaires pour départager les deux formations. Jacob et Fortin ont multiplié les gros arrêts. C’est finalement l’espoir des Flames de Calgary, Ryan Culkin, qui a tranché le débat permettant ainsi au Remparts de repartir avec 2 points. Judes Vallée était toutefois fier de la performance de son équipe : « À travers tout cela, c’est tout de même un gros point pour nous. Mes vétérans ont répondu à l’appel en l’absence de nos 16 ans.»


Les amateurs n’avaient pas le temps de s’ennuyer entre les périodes alors qu’Alain François y est allé de deux performances électrisantes pour enflammer la foule qui tapait des mains au rythme des succès du chanteur traditionnel.


Le Phoenix est en congé jusqu’au 3 janvier alors qu’il sera à Boisbriand pour y affronter l’Armada.



Les trois étoiles : 1. Michael McNamee
2. Frédéric Bergeron
3. Alexandre Comtois

Joueur le plus travaillant : Vladislav Lysenko

Infolettre

Recevez des informations de votre équipe

Abonnez-vous à notre infolettre pour connaître les dernières nouvelles des Phoenix